Dorsalgie

Dorsalgie est un terme générique désignant tous les maux des vertèbres dorsales  appelées aussi vertèbres thoraciques. Ce sont les vertèbres qui s’étendent de la base du cou jusqu’à la taille ; les vertèbres du dessus étant les cervicales, celles du dessous les lombaires. Les vertèbres dorsales ont la particularité de s’articuler avec les cotes qui viennent ensuite s’attacher en avant au sternum.

 

La douleur peut se situer au niveau de la colonne comme un point, souvent entre les omoplates. Elle peut aussi être un peu sur le coté de la colonne, il s’agit alors en général d’un dysfonctionnement de la cote avec la vertèbre.  Lorsque la dorsalgie est installée depuis longtemps ou est intense, une impression de lourdeur et de raideur de toute la colonne dorsale est fréquente.

Les douleurs de dorsalgie peuvent aller de la simple gêne à une douleur violente, angoissante. Elle est parfois très intense et se projette en avant, ce qui peut parfois faire croire à  l’infarctus du myocarde !  C’est par conséquent une douleur dite anxiogène.

Parfois la dorsalgie réveille la nuit au changement de position. La douleur augmente à la toux et à l’éternuement, voire même au simple fait de respirer ou de parler.

La douleur peut irradier dans les trapèzes, au niveau du thorax ou le long de la colonne vertébrale.

 

Ces dysfonctionnements articulaires appelés subluxations en chiropratique sont le résultat de mauvais positionnement, de faux mouvements, de phénomènes de compensations de la colonne à cause d’un problème autre,  du stress…  Ces perturbations articulaires vont gêner l’influx nerveux qui passe par le nerf rachidien issu de la moelle épinière.  Chaque nerf va ensuite se distribuer dans le corps pour contrôler diverses fonctions : la respiration, les battements du cœur, la fonction rénale, les muscles, la peau etc. Si l’influx nerveux est gêné à sa source, les organes qui en dépendent vont alors moins bien fonctionner et des douleurs et maladies s’installent ! Voila pourquoi il est important de conserver une bonne hygiène vertébrale en consultant régulièrement un chiropraticien. La correction des subluxations évite les réactions en chaine à l’origine de maladies et de douleurs.

distribution des nerfs rachidiens aux organes

Le seul traitement efficace de la dorsalgie est la chiropratique. Le chiropraticien va corriger les subluxations par des ajustements spécifiques. Les douleurs disparaissent alors rapidement. La prise d’anti-inflammatoires est inutile dans ce cas là, et n’aurait que des effets nocifs sur la santé.  L’application de chaleur comme une bouillotte sur la zone douloureuse est de bonne aide et permet aux muscles de se détendre.  Mais il est important de corriger les subluxations, même si les douleurs ont disparu. En effet la cause des douleurs reste présente et d’autres subluxations risquent de s’installer pour compenser les précédentes !