Lombalgie

 

Lombalgie (= lumbago) : c’est une douleur au niveau des vertèbres lombaires, c’est-à-dire en bas du dos.

 

Sciatalgie : c’est une douleur de type sciatique, c’est-à-dire une douleur qui part de la fesse, descend dans la cuisse postérieurement parfois jusqu’au mollet et le pied.

 

Lombosciatalgie : c’est une douleur combinée du bas du dos ET dans la fesse, la cuisse postérieurement et parfois jusqu’au mollet et au pied

lombalgie


La lombalgie est une douleur située au niveau des vertèbres lombaires, c’est-à-dire située en dessous de la dernière vertèbre qui porte une cote (les vertèbres concernées vont de L1 à S1).

La lombalgie est la première cause de consultation chez un chiropraticien et la première cause d’arrêt de travail, avec les céphalées.

Les lombalgies affectent une forte majorité de la population. Elles  touchent entre 40 et 70% de la population à un moment ou à un autre.

On distingue deux types de lombalgies :

-       les lombalgies dues à une maladie, ou lombalgies symptomatiques,

-       les lombalgies « seules » ou lombalgies communes.

 

 

 

La lombalgie produit souvent des douleurs en barre en bas du dos, mais elle peut être verticale le long de la colonne ou bien localisée à un point précis.

 

Les douleurs liées à la lombalgie peuvent descendre sur les fesses, l’arrière des cuisses, jusque derrière les genoux, c’est une radiculalgie. Lorsqu’elle passe derrière la cuisse, c’est une sciatalgie et lorsqu’elle passe devant la cuisse, c’est une cruralgie.

La topographie de la douleur dépend de la cause de la lombalgie. En effet lombalgie n’est pas un diagnostic mais un symptôme (lombalgie = mal aux lombaires).

 

La lombalgie peut être de survenue brutale (port d’une charge lourde, effort inhabituel). Elle peut aussi apparaitre de façon spontanée et progressive (douleur posturale) ou spontanée et rapide (microtraumatismes répétés)

Les causes d’une lombalgie sont variées

  • Cause discale :

-       Entorse discale : se manifeste en général suite à un faux mouvement qui va étirer les fibres du disque lombaire et les ligaments, un peu comme une entorse de cheville puisque le disque a une structure similaire aux ligaments.

-       Hernie discale

-       Bulgus discal ou débordement discal : c’est un petit débordement postérieur du disque lombaire dans le canal rachidien. Il est très fréquent et peut tout à fait être asymptomatique. Il peut aussi créer des douleurs lombaires ou des lombosciatalgies.

-       Insuffisance discale : elle survient au terme de plusieurs années de discopathies. Le disque ne joue alors plus son rôle d’amortisseur.

 

  • Cause articulaire

 

Les vertèbres sont reliées par le disque intervertébral d’une part, et par les articulations apophysaires postérieures. Ces articulations peuvent être en souffrance à cause d’une arthrose en général ou d’un blocage

Mais les causes peuvent être autres, comme par exemple

SYSTEME VERTEBRALE

SYSTEME VERTEBRALE

 

  • Canal lombaire étroit
  • Malformations des lombaires et/ou du sacrum
  • Spondylolisthésis
  • Douleurs sacro iliaques …

 

 

La durée des symptômes est variable, souvent quelques jours (lombalgie aiguë), parfois plusieurs années (lombalgie chronique).

Chez certains patients lombalgiques, la douleur  perdure et s’aggrave au point de limiter considérablement leurs  activités quotidiennes, incluant le travail.

 

La chiro propose un traitement de l’origine de la lombalgie. Contrairement à la médecine traditionnelle, la chiro ne va pas masquer les symptômes et laisser les choses dégénérer, mais réellement traiter la cause et les conséquences de la lombalgie.

Des études (JMPT oct 2005) ont démontré que la prise en charge chiropratique était au moins aussi efficace qu’une prise en charge médicale, avec un coût et des procédures complémentaires réduits.

 

Si vous pensez souffrir d’une lombalgie, voici quelques conseils :

 

Ø  Reposez vous ! Mais attention, repos ne veut pas dire immobilité, ni alitement.

Ø  Pliez les genoux lorsque vous vous baissez

Ø  Evitez de vous asseoir dans des sièges mous

Ø  Gardez le dos le plus droit possible

Ø  Dormez sur le coté

Ø  Faites attention à votre posture : devant l’ordinateur, la téle…

Ø  Étirez-vous le bas du dos en ramenant les genoux sur la poitrine

Ø  Consultez un chiropraticien

 

voir aussi:

MAL AU DOS

Arthrose lombaire

Nevralgie intercostale

Dorsalgie

et aussi:

HERNIE

SCIATIQUE