SCIATIQUE

La chiro pour traiter le nerf sciatique

 

La sciatique est une affection du dos très fréquente et bien connue.  Le terme sciatique désigne une douleur le long du trajet du nerf sciatique.  La douleur résulte d’une compression du nerf à son origine ou dans la fesse.

 

La douleur « sciatique » :

 

La douleur part de la fesse, descend dans la cuisse, derrière le genou, le long du mollet, jusqu’à la cheville. La sciatique peut être accompagnée ou non de lombalgie (douleur lombaire). Le plus souvent, la douleur n’est pas sur le territoire entier du nerf : il arrive que la douleur se concentre à la fesse et à la cheville par exemple, sans passer par la cuisse ou le mollet.

L’intensité de la douleur est variable, elle va de la simple gêne à la douleur insupportable. La douleur est parfois augmentée par la toux, l’éternuement ou la défécation. Certains mouvements peuvent être particulièrement douloureux, comme se relever de la position assise par exemple.

La douleur typique de la sciatique est un coup d’électricité, un engourdissement ou un fourmillement le long de la jambe.

Se coucher en chien de fusil, c’est-à-dire sur le coté, les jambes pliées et les genoux légèrement remontés est une position antalgique, soulageant la douleur.

Il peut y avoir une perte de sensibilité, de reflexe, voire une perte de force dans la jambe concernée. Mais attention, une paralysie de la jambe, une douleur intense au point d’être insupportable ou une incontinence sont des urgences chirurgicales.

La durée d’une sciatique est très variable. Elle peut durer de quelques jours  à quelques mois !

 

Les causes de la sciatique :

 

L’origine de la sciatique est très souvent la hernie discale. La hernie discale va venir irriter une des racines du nerf sciatique et par conséquent provoquer des douleurs sur tout le trajet du nerf.  Le message passant par le nerf sciatique est par définition une impulsion électrique. Ce qui explique la douleur typique de la sciatique, le « coup d’électricité ».

L’arthrose peut également être à l’origine de douleur sciatique. Les becs de perroquet obstruent les trous de conjugaison par lesquels passent les racines du nerf sciatique et les irritent.

Parfois, la combinaison d’une hernie discale et d’arthrose conduit à un rétrécissement du canal lombaire, l’endroit où passe la moelle épinière. C’est un canal lombaire étroit. Les douleurs sont similaires à une sciatique et peuvent toucher les deux jambes simultanément.

Un autre type de sciatique, peu connu du monde médical est le syndrome du piriformis. Le piriformis est un puissant muscle fessier au travers du lequel peut passer le nerf sciatique. Parfois ce muscle fessier est très contracté par un déséquilibre du bassin ou par une assise prolongée (cycliste), et va compresser  le nerf. La douleur est la même que celle d’une sciatique plus « classique », seule l’origine de la douleur diffère.

Dans tous ces cas, l’origine d’une douleur sciatique vient du dos (ou du piriformis). Si la sciatique se concentre sur le mollet et la fesse par exemple, l’origine de la sciatique n’est pas la fesse ou le mollet mais bien le dos !

D’autres causes  comme une infection, une fracture, une tumeur… peuvent être à l’origine d’une sciatique. Votre chiropraticien est à même de déterminer l’origine de vos douleurs, et de vous référer le cas échéant.

La sciatique touche plus particulièrement les personnes ayant des antécédents personnels ou familiaux de maux de dos, les personnes obeses, celles ayant un travail ou un sport contraignant pour le dos. Mais les mauvaises postures quotidiennes et un manque d’activité physique sont aussi des facteurs de risque non négligeables.

 

Cas particulier, la sciatique de la femme enceinte :

 

Le mal de dos est  coutumier lors d’une grossesse. La femme prend du poids, son centre de gravité se déplace vers l’avant, la lordose est accentuée et les douleurs apparaissent.  Les douleurs peuvent même descendre le long de la cuisse et rappeler une sciatique. La sciatique peut être réelle mais tres souvent, il ne s’agit pas de ca !

Pendant la grossesse, le corps va libérer des substances qui vont permettre au corps d’être plus « élastique » afin de s’adapter à sa nouvelle condition. La peau, les ligaments et le bassin ont besoin de faire de la place au bébé. Mais ces substances sont parfois insuffisantes et les articulations sacro-iliaques du bassin souffrent par excès de poids à supporter. Ceci engendre ce qu’on appelle un syndrome sacro-iliaque, qui mime des douleurs de sciatique. Poser un pied parterre devient insupportable.

Par des ajustements doux et précis de la colonne et du bassin, votre chiropraticien va corriger ces désordres et vous permettre de vivre votre grossesse en toute sérénité. (Voir  « grossesse et chiro »)

 

La chiropratique et la sciatique :

 

La sciatique a tendance à disparaître spontanément au bout de quelques semaines, voire quelques mois. Néanmoins, si rien n’est fait pour prévenir son retour, elle reviendra et pourra devenir chronique.

Votre chiropraticien procédera à un examen minutieux afin de déterminer l’origine de vos douleurs. Il pourra ainsi agir directement sur la structure en cause, le disque intervertébral le plus souvent. Il vous donnera également des conseils de posture, des exercices.  Votre chiropraticien pourra être amené à demander des examens complémentaires si votre cas l’exige.

La chiropratique est le traitement de choix d’une sciatique, quelque soit l’origine de la douleur (une hernie discale n’est PAS une contre indication à l’ajustement chiropratique).

La chiropratique permet de stopper les douleurs plus rapidement, et de façon naturelle. En effet la chiropratique va avoir un effet direct sur le disque, et donc sur les racines du nerf sciatique contrairement aux anti-inflammatoires qui se contentent de masquer les symptômes. De plus, des soins préventifs réguliers éviteront une réapparition  de la sciatique. La chiropratique est un traitement efficace à long terme.

 

Voir aussi:

Définition de la chiropratique

Pourquoi choisir la chiro?

Etre bien?

Hernie

Nerf sciatique

Cruralgie

Nevralgie cervico brachiale

Tendinite

Douleur cervicale

Vertige

Grossesse et chiro

Nourrisson et chiro

Migraines