Tendinite du genou

La chiro pour traiter la tendinite du genou

 

Le genou est la plus grosse articulation du corps. Cette articulation est indispensable à notre mobilité et à notre équilibre. Les genoux supportent une grande partie de notre poids, et jusqu’à 5 fois lors d’un effort comme monter les escaliers. Ils sont donc aisément abimés par les mouvements répétitifs.

La tendinite du genou est une atteinte d’un des tendons qui s’attachent au genou. Le tendon est une corde fibreuse qui relie le muscle à l’os. Un grand nombre de muscle a un tendon à une ou deux de ses extrémités. Il arrive que le tendon souffre, pour diverses raisons, il entre alors en inflammation : c’est la tendinite.

Au niveau du genou, la tendinite touche le tendon rotulien (sous la rotule) et le tendon quadricipital (au dessus de la rotule). Parfois elle atteint les tendons de la « patte d’oie », ce sont les tendons sur la face interne du genou. C’est plus rare. Enfin la tendinite peut atteindre la bandelette ilio-tibiale, c’est-à-dire la face externe du genou.

les tendons du genou

 

Tendinite rotulienne

Elle est souvent liée à la pratique de sports de course, avec des impulsions et des sauts comme le basket, volley , handball, football, ski, athlétisme, cyclisme. L’haltérophilie est également un sport à risque pour les genoux.

Souvent d’apparition progressive, la douleur disparaît en général pendant l’effort et revient après l’entrainement. Ces douleurs peuvent gêner dans la vie quotidienne : conduire, monter des escaliers, plier les genoux.

La douleur est sous la rotule, sur le tendon rotulien. Elle augmente à la pression sur le tendon, à l’étirement (debout en pliant les genoux) et la contraction résistée du muscle.

 

Tendinite quadricipitale

 

La tendinite quadricipitale est favorisée par la pratique de sports qui sollicitent le tendon par des impulsions brusques et des freinages brusques en flexion, ou des réceptions de sauts : volley, basket, patinage, escrime, haltérophilie, athlétisme, cyclisme.

La douleur se situe au dessus de la rotule, sur le tendon du quadriceps. Elle est plus forte au repos qu’à l’effort. Elle est reproductible par la pression sur le tendon, l’étirement et la contraction résistée ainsi qu’à la mise en charge sur un pied, genou fléchi.

 

Tendinite de la patte d’oie

C’est la moins fréquente des tendinites du genou. Elle touche les tendons des muscles dits de « la patte d’oie ». Ce sont des muscles de la cuisse qui viennent s’attacher sur la face interne du genou.

La douleur est donc à la face interne du genou, à la pression sur le tendon, à l’étirement et à la contraction résistée.

On l’observe dans les sports d’impulsions (tennis, danse, football…) et chez le cycliste. Un mauvais positionnement des pieds en canard augmente également le risque de tendinite de la patte d’oie.

 

Syndrome de la bandelette iliotibiale

 

La bandelette iliotibiale est une longue bande fibreuse qui descend le long de la cuisse, sur sa face externe. C’est en fait le tendon du moyen fessier qui vient s’attacher sur la face externe du genou. C’est une bande qui entre ses deux attaches est libre et donc susceptible de frotter les tissus alentours.

La douleur se situe sur la face externe du genou. Il n’y a pas de douleur au repos, à la marche ou lors de sports comme le tennis ou le ski mais la douleur apparaît à la course à pied ou à vélo. La douleur apparaît au bout d’une distance qui est souvent la même et contraint à l’arrêt de l’activité. La douleur disparaît alors rapidement.

 

Les causes de tendinite du genou sont :

 

-          la traction : c’est la cause la plus fréquente au niveau du genou. Elle peut survenir de façon brutale, sur un mouvement d’impulsion par exemple (shoot, impulsion de saut..) ou de façon progressive par mouvement répétitifs. C’est en général du à une activité sportive.

-          le frottement: c’est souvent le cas lors de tendinite de la bandelette ilio-tibiale.

-          le choc : cela arrive dans les sports de contact (coup de pied). Il y a rupture de quelques fibres du tendon et la guérison est plus longue.

A cela s’ajoute les causes de tendinites générales.

 

Le traitement consiste en repos, glaçage, kinésithérapie. Des semelles orthopédiques peuvent être prescrites si besoin.

La chiro va permettre de lever  les dérangements articulaires périphériques (bassin, hanche, genou, cheville) afin de permettre une meilleure mécanique du genou et de diminuer les frottements en cause lors de la tendinite du genou. Le travail musculaire effectué par le chiro sera aussi d’une aide précieuse, ainsi que le travail tendineux.

 

Voir aussi:

Définition de la chiropratique

Pourquoi choisir la chiro?

Etre bien?

Hernie

Sciatique

Tendinite

Guérir une tendinite

Tendinite de l’épaule

Tendinite du talon

Epicondylite

Douleur cervicale

Vertige

Grossesse et chiro

Nourrisson et chiro

Migraines