Tendinite de l’épaule

La chiro pour traiter la tendinite de l’épaule

 

La tendinite de l’épaule est la plus fréquente des tendinites, et l’atteinte la plus commune de l’épaule.  Le diagnostic de périarthrite souvent évoqué lors d’une tendinite n’est en fait pas un diagnostic mais un terme vague utilisé pour décrire un problème autour de l’épaule.

La tendinite de l’épaule touche les muscles de la coiffe des rotateurs : ce sont les muscles qui stabilisant l’épaule et dont les tendons sont au niveau de l’épaule.   Ils sont au nombre de quatre, à savoir le sus épineux, le sous épineux, le sub-scapulaire et le petit rond.  Le tendon du biceps est également fréquemment le siège de tendinite de l’épaule.


 

La tendinite de l’épaule se traduit par une douleur à l’épaule lorsqu’on lève le bras sur le coté, en fin de mouvement. Cela peut parfois être une simple gêne qui ne pousse pas à consulter, parfois une douleur très forte.  La douleur peut gêner dans les mouvements quotidiens comme s’accouder, utiliser la souris de l’ordinateur, se coiffer…  On trouve aussi une douleur à la palpation du tendon, à la contraction et à l’étirement du muscle impliqué.

La topographie de la douleur est différente selon le tendon atteint. Une douleur devant l’épaule et le bras est due à une atteinte du long biceps. Une douleur sur le coté de l’épaule et du bras le sus épineux, et une atteinte derrière l’épaule le sous épineux. Bien entendu ce ne sont que des généralités.

 

La tendinite de l’épaule ne montre habituellement pas de signes radiologiques (parfois des traces de remaniement osseux lorsqu’elle est chronique).  Le meilleur examen reste l’examen physique  d’un professionnel, voire l’échographie.

 

Les circonstances de survenue d’une tendinite de l’épaule sont les mêmes que pour toutes les tendinites (« guérir une tendinite ») : une chute, un effort inhabituel, une utilisation intensive de l’épaule…

Mais elle peut provenir d’une usure des tendons : l’épaule est une articulation très mobile car les surfaces articulaires ne sont pas emboitées. Cela  rend l’épaule particulièrement vulnérable, les frottements des tendons étant nombreux.  Il n’est donc pas rare de voir apparaître une tendinite spontanément vers l’âge de 40-50ans : elle est la conséquence de la dégénérescence des tendons .

 

Sans traitement, il y a un grand risque de récidive ou d’aggravation de la tendinite en rupture des tendons  par exemple, ou d’évolution vers la chronicité.

La première chose à faire est de mettre votre bras au repos ! En effet si vous continuez à vous en servir, vous risquez d’entretenir l’inflammation, et de retarder la guérison. Vous pouvez aussi glacer votre épaule : prenez un sac de glaçons et appliquer sur votre épaule, avec un linge entre les deux. Pas plus de 20 minutes, avec des intervalles de 20 minutes entre deux glaçages.

Le traitement chiropratique consiste à traiter les blocages articulaires à l’origine d’un dérèglement mécanique influant sur l’épaule ainsi qu’un travail musculaire et sur les tendons eux-mêmes.  Votre chiropraticien pourra vous donner des exercices de renfort musculaire si nécessaire.

Voir aussi:

Définition de la chiropratique

Pourquoi choisir la chiro?

Etre bien?

Hernie

Sciatique

Tendinite

Guérir une tendinite

Tendinite du genou

Tendinite du talon

Epicondylite

Douleur cervicale

Vertige

Grossesse et chiro

Nourrisson et chiro

Migraines